Les nationaux ont choisi la mort civilisationnelle contre nous

Les nationaux ont choisi la mort civilisationnelle contre nous. Le plafond de verre patriotique français de toutes les tendances confondues est de 35%, les autres resteront empêtrés pour leur grande majorité dans ce modèle démocratique, en tout cas en sa version la plus molle et institutionnelle. Le parti qui représente publiquement le camp national ne… Lire la suite Les nationaux ont choisi la mort civilisationnelle contre nous

«Darnand, qui suis-je ?» de Francis Bergeron par l’A.D.M.P.

«Darnand, qui suis-je ?» de Francis Bergeron D’abors il est bon de remettre en mémoire ce que fut l’héroïsme de Joseph Darnand au cours des deux guerres : des exploits accomplis au service de la France et au détriment de l’ennemi. Cette tâche, audacieuse aujourd’hui, Francis Bergeron l’assume avec son aisance habituelle en signant dans… Lire la suite «Darnand, qui suis-je ?» de Francis Bergeron par l’A.D.M.P.

En exclusivité sur le Parti national-socialiste français

L’article qui suit traite de ce mouvement au nom, quelque peu provocateur dira-t-on, et le présente du point de vue de deux journalistes et historiens, régimistes, mais qui retracent la vie d’un mouvement oublié, au milieu de tous les autres, qualifiés parfois à tort ou à raison de «collabos». Il porte malheureusement la marque du… Lire la suite En exclusivité sur le Parti national-socialiste français

L’infatigable dialectique nationaliste

La dialectique se distingue par l’art de raisonner. C’est un mouvement qui procède par thèse, antithèse et synthèse. Si le nationalisme est pragmatique, il est aussi infatigable dialectique : « La survie du journal, le crédit qu’il pouvait encore posséder tenaient uniquement au génie du vieux lutteur, à son ardeur intacte, à l’intrépidité de sa pensée, à… Lire la suite L’infatigable dialectique nationaliste