Préparation et pratique de la sainte Communion

Prière en l’honneur de la sainte Eucharistie

Avant la communion :

 

Acte de foi :

Mon Dieu, je crois fermement tout ce que la sainte Église catholique croit et enseigne, parce que c’est vous qui l’avez dit, et que vous êtes la vérité même.

Acte d’adoration :

Mon Dieu, je vous adore et vous reconnais pour mon Créateur, mon souverain Seigneur et pour le maître absolu de toutes choses.

Acte de contrition :

Mon Dieu, j’ai un extrême regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché vous déplait; pardonnez-moi par les mérites de Jésus-Christ mon Sauveur: je me propose, moyennant votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

Acte d’humilité :

Mon Dieu, je ne suis que cendre et poussière; réprimez les mouvements d’orgueil qui s’élèvent dans mon âme, et apprenez-moi à me mépriser moi-même, vous qui résistez aux superbes et qui donnez votre grâce aux humbles.

Acte de confiance :

Je mets donc toute ma confiance en votre bonté, ô mon bon Jésus ! J’espère que vous me ferez miséricorde et qu’en recevant votre sacré corps et votre précieux sang, j’obtiendrai la grâce d’observer désormais si fidèlement vos saints et adorables commandements, que le démon, la chair et le monde ne seront pas capables de m’en détourner.

Acte de charité :

Mon Dieu, qui êtes digne de tout amour, à cause de vos perfections infinies, je vous aime de tout mon coeur, et j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de vous.

Acte d’offrande :

Mon Dieu, j’ai tout reçu de vous; je vous offre mes pensées, mes paroles, mes actions, ma vie et tout ce que je possède, et je ne veux l’employer qu’à votre service.

Acte de désir :

Venez en moi, Dieu de bonté et de miséricorde ; venez, l’époux de mon âme ; venez, mon Roi, prendre possession de mon cœur. Souverain médecin, venez guérir toutes mes faiblesses ; venez, soleil de justice, dissipez les ténèbres de mon esprit et échauffer mon cœur ; venez, source d’eau vive, rassasier et apaiser mes désirs. Hâtez-vous de prendre possession d’un cœur qui ne peut trouver qu’en vous seul sa force et sa stabilité.

 

La communion spirituelle :

 

Prière :

«A vos pieds, ô mon Jésus, je me prosterne, et je Vous offre le repentir de mon cœur contrit, qui s’abaisse dans son néant et en Votre Sainte Présence. Je Vous adore dans le Sacrement de Votre Amour, l’ineffable Eucharistie.

Je désire Vous recevoir dans la pauvre demeure que Vous offre mon âme.

En attendant le bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Vous posséder en esprit.
Venez chez moi, ô mon Jésus, puisque moi je viens chez Vous !

Que Votre Amour embrase tout mon être pour la vie et pour la mort. Je crois en Vous, j’espère en Vous, je Vous aime.

Ainsi soit-il.»

 

Après la communion :

 

Acte d’adoration :

Divin Jésus, mon Dieu, mon Créateur et mon Sauveur, je vous adore avec un très profond respect. C’est maintenant que vous êtes le Dieu de mon cœur, puisque j’ai le bonheur de vous posséder ; je souhaite que toutes les créatures s’unissent à moi pour vous adorer comme leur Souverain Seigneur.

Acte d’amour :

Je vous aime de tout mon cœur et pour suppléer à la faiblesse de mon amour, je vous offre celui que votre sainte Mère et tous vos fidèles serviteurs vous portent. Ne souffrez pas que jamais rien ne soit capable de me séparer de vous.

Acte de remerciement :

Que vous rendrai-je, ô mon Dieu, pour le plus grand de vos dons? Je vous rends, mon Dieu, de très humbles actions de grâces. Que tous les saints et les esprits bienheureux vous en louent, et qu’ils bénissent éternellement votre saint nom !

Acte d’offrande :

Père Éternel, acceptez l’offrande que Notre-Seigneur Jésus-Christ, votre Fils, vous fait maintenant lui-même dans mon coeur pour mon salut ; je vous offre avec lui tout ce que je suis. Disposez de moi selon votre bon plaisir, dans le temps et dans l’éternité.

Acte de demande :

Mon Dieu, source infinie de tous les biens, donnez-moi tout ce qui m’est nécessaire pour la vie et la santé de mon corps, mais surtout la grâce de faire en toutes choses votre sainte volonté. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur.

 

Pour info, seuls les actes sont retracés autrement nombre de saint ont rédigé d’autres prières à cet effet, que ça soit pour l’avant, le «pendant» ou l’après communion !

Pour l’oraison libre chaque matin et chaque soir, les thèmes de l’après communion peuvent servir, avec prise d’une résolution particulière à la fin pour lutter contre son défaut principal) d’un quart d’heure pour débuter.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.