La franc maçonnerie, de son pouvoir politique à son caractère religieux – Johan Livernette

Un résumé voulant faire un tour général du sujet. Diffusé par Médias-Presse-Infos le 25 juin 2018 :

Publicités

5 réflexions au sujet de « La franc maçonnerie, de son pouvoir politique à son caractère religieux – Johan Livernette »

  1. a 47.40 : concernent le système politique ( puissance temporelle ).
    Il y a pas de monarchie ( système politique, Roi ou Empereur ) de « droit divin » , cela est la conception du gallicanisme politique.
    Seule la monarchie pure du Vicaire de NSJC est une monarchie de droit divin jusqu’à la fin des temps.

    1. De façon générale comme toute autorité vient de Dieu selon l’Évangile, on pourrait même dire que tout régime tient sa permission de Dieu, la Monarchie de « droit divin » ne vient qu’affirmer cela. C’est aussi la Révolution et son jacobinisme qui vient diviniser la Nation après coup, tel un Robespierre.

  2. Non , car la monarchie ( système politique d’un pouvoir temporel ) n’est pas institué par NSJC !…
    Tout pouvoir vient de Dieu, mais nullement immédiatement , c’est-à-dire de droit divin , mais médiatement a contrario du souverain pontife qui
    est une monarchie pure de droit divin théologiquement parlent. En conséquent , nul système politique temporel d’une nation n’est de « droit divin » !..
    guère plus la monarchie constitutionnelle ou la république, fédéralisme ect…Cette notion juridique de monarchie temporelle de « droit divin »
    Cette forme spéciale de gallicanisme tendait surtout à assurer la prédominance du pouvoir civil, du Parlement ou du roi, sur le pouvoir spirituel, pape et évêques.

    1. C’est une appellation historique qui a sa réalité, mais en effet ce n’est pas un gouvernement immédiat de Dieu qu’on entend par là. Tout pouvoir vient médiatement de Dieu, ainsi quand celui-ci n’obéit pas à sa loi ce n’est qu’une permission (un châtiment) et non une volonté directe. L’ordre naturel (Création) trouve en lui-même le principe de son organisation. Les nations sont des valeurs fondamentales de la communauté humaine. Il y a un lien de fond entre gallicanisme et jacobinisme d’ailleurs (nation idolâtrée).

  3. Certes , le « droit divin » peu avoir une notion juridique comme sous la royauté Française mais pas théologique comme l’ Eglise Catholique.

    l ‘expression « roi de droit divin » est une invention des légistes gallicans de Philippe le Bel.

    cette construction juridique était destinée à mettre fin à la doctrine des deux glaives , définies comme doctrine politique de la chrétienté par le pape St Grégoire VII à la fin du XI ème siècle.

    d’ après la doctrine des deux glaives , le pape dispose des deux pouvoirs , le spirituel et le temporel; ( de droit divin , immédiatement de NSJC )

    il garde pour lui le pouvoir spirituel , représenté par un premier glaive;

    il délègue à la personne qu’il choisit le deuxième , avec pouvoir de le reprendre si le titulaire devient indigne.

    il en résulte que l’ empereur , ou le roi, sont subordonnés au Pape .

    Philippe le Bel ( le petit fils de st Louis !) a mis fin à cette belle construction , malgré les protestations de Boniface VIII.

    le roi « mornachie temporel » de dit de « droit divin » ou ne dépend pas du pape .

    C’est donc une erreur des gallicans bien trop souvent repris pas ignorance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s