Le juif antichrétien et antiblanc «dissident» Jacob Cohen, à bannir définitivement du milieu

Sur son compte Twitter, le prétendu antisioniste Jacob Cohen a dévoilé son vrai visage. Celui d’un juif antichrétien prouvant son hostilité envers saint Louis et les croisades. Cet exemple démontre toute l’escroquerie de l’antisionisme de juifs qui, quelque soit le milieu dans lequel ils évoluent, demeurent juifs, sous l’autorité du Talmud, et par conséquent dans la haine de la France catholique. C’est ce qui apparaît clairement dans ce twitt très révélateur. Déjà, lors d’une conférence organisée par E&R, Jacob Cohen avait été l’auteur d’une déclaration antifrançaise lorsque, s’adressant aux immigrés vivant en France, il les incita à s’organiser pour finalement conclure dans le registre de Bernard Kouchner : « Si vous voulez gagner la paix, préparez-vous à la guerre (civile) ! » Dans une ancienne interview, ce juif et très probable franc-maçon avait également minimisé le pouvoir de la franc-maçonnerie, prétendant qu’il en était sorti.

Il est évident que cet infâme infiltré n’a rien à faire dans ce qu’on appelle la « dissidence ». C’est ce que j’avais fait comprendre dans une vidéo en 2012 (à partir de 12’40). Mais que l’immigrationniste Jacob Cohen se rassure : la Jeanne d’Arc métissée ne nous fait en aucun cas « flipper ». C’est juste que son identité -elle est d’origine béninoise- n’a rien à voir avec celle de la pucelle d’Orléans. Et cela, tout un chacun a parfaitement le droit de le constater et de s’opposer à cette manœuvre perverse qui n’a rien d’innocent.

Johan Livernette le 3 mars 2018

-*-

L’immonde youpin communiste Jacob Cohen a confirmé être un immonde youpin communiste en vomissant son fiel hébraïque sur Jeanne d’Arc, la race blanche, la France chrétienne de Saint Louis et bien sûr, les Croisades.

On comprend parfaitement que ce sale juif n’aime guère Saint Louis. C’est à ce roi de France que l’on doit le procès du Talmud.

Bibliothèque de Combat :

Il n’empêche qu’en l’occurrence, Yéhiel fut obligé de reconnaître que le Talmud ordonnait aux Juifs des pratiques fort préjudiciables, aux non-Juifs, qu’ils fussent chrétiens ou païens.Dans ce capharnaüm de lois pénales et hygiéniques, de racontars obscènes et scatologiques, d’apologues enfantins ou cyniques, les prélats présents durent découvrir sans enthousiasme qu’on comparait les églises à des cloaques, que Jésus-Christ était en enfer et qu’il avait été le fils adultérin d’un soldat nommé Pandara.

Le roi, après ce débat, a-t-on dit, proclama qu’on ne pouvait pas discuter avec des gens pareils.

Wikipédia :

Le tribunal, réuni après la disputation, rend sa sentence deux ans plus tard : il estime que le Talmud est un livre infâme et qu’il doit être brûlé selon les recommandations de Grégoire IX (bien que celui-ci fût mort entre temps, et ait été remplacé par Innocent IV). En 1242, vingt-quatre charretées du Talmud sont solennellement brûlées en place de Grève à Paris en présence du Prévôt et du clergé.

Saint Louis était assurément un chrétien ennemi de la subversion juive.

C’est lui qui établit la rouelle, l’équivalent de l’étoile jaune, pour que chaque sujet de son royaume repère l’empoisonneur des peuples avant même qu’il ait pu prononcer un mot.

Wikipédia :

C’est notamment le cas avec Louis IX qui, en 1227 et en 1269, va prescrire la rouelle aux hommes juifs de son royaume. Les femmes, elles, sont astreintes à un couvre-chef spécifique.

Entre les autodafés de livres démoniaques comme le Talmud et la rouelle, on comprend que le youtre Cohen ne goûte guère cette époque où sa race était tenue en échec de la plus impitoyable des façons.

Si le youpin infernal Cohen cite les croisades, c’est bien sûr pour exciter les musulmans contre les Français. Comme toujours, le juif est le fomenteur de guerre par excellence, le saboteur et le conjurateur, celui qui tourmente les nations en les exploitant à outrance, quitte à déclencher des désastres gigantesques.

Comme dans la Russie communiste.

Quiconque laisse pénétrer le juif, le traite comme son égal à l’image de ce qui déroule en France depuis 1791 – à l’instigation du descendant de banquier juif hollandais Clermont-Tonnerre -, condamne son peuple à la plus grande des misères. Il laisse le juif s’insinuer dans l’âme de ses compatriotes et permet à l’empoisonneur éternel des nations de faire son office diabolique.

Il est parfaitement logique que le juif triomphant Cohen, portant son juifisme impudent sur le front, ait hurlé contre les Français ayant deux sous de bon sens suite à l’affaire de la Jeanne d’Arc mulâtresse. C’est-à-dire ceux qui ont vu la juiverie se frotter les mains ouvertement à la vue de la subversion des symboles de la nation française, blanche et chrétienne.

Quand il s’agit d’avilir, de souiller, d’abattre une nation blanche, les juifs, à l’image des rats, se rassemblent sur l’instant, comme s’ils s’étaient passés le mot alors que c’est leur seul instinct d’incendiaires et de prédateurs qui les y pousse.

Le juif hait d’instinct le Christ et les sociétés fondées sur la religion chrétienne. Son âme, noire comme l’égout dans lequel sa haine putréfiée stagne, le pousse à couvrir d’injures leur fondement tout en riant d’un rire de carnassier, comme la hyène inspirée par le Diable qu’elle est.

La haine destructrice du juif pour la nation qui commet l’erreur de l’héberger est une et indivisible. Il n’y a pas d’opposition en son sein à ce propos. La patiente soif de destruction est le seul sentiment stable chez le juif.

Rappelez-vous, lors d’une conférence à Marseille, l’immonde youtre Cohen appelait les rats d’Algérie présents à « s’organiser » sur le modèle du FLN pour semer le chaos en France. Ainsi en est-il de ces races sémitiques : la destruction de l’ordre fondé par les travailleurs et bâtisseurs aryens.

Il n’y a pas de bons juifs.

Il n’y a chez eux que des destructeurs de culture.

Dieu a maudit cette race.

Et plus le mal progresse plus le youpin prospère, triomphant. Jusqu’à l’inévitable chute qui, toujours, guette le juif.

Démocratie Participative.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.