«Épouse-la et meurs pour elle» & «Marie-toi et sois soumise»

Costanza Miriano est une femme chrétienne italienne francophone, évidemment en faveur du mariage traditionnelle, à la fois auteur et mère au foyer. Les deux livres proposés ci-dessous se complètent et traitent de ce sujet sérieux sur le ton de l’humour. Cette dame a même la possibilité de passer dans des émissions de télévision dans son pays, malgré le taux maximal de décadence occidentale, en Italie, il est visiblement encore possible pour une femme de se dire joyeuse, mère au foyer et d’en être fiere, sans être moquée de poule pondeuse archaïque et dépassée.

-*-

Épouse-la et meurs pour elle

Les miroirs ne parlent pas, à l’exception de celui de la méchante reine dans Blanche-Neige. Ils reflètent l’image sans faire de commentaires. Les femmes devraient faire la même chose avec leur mari.

On ne change qu’ainsi un homme en époux : en touchant son cœur, quand notre bonté et notre constance lui révèlent une beauté heureuse, pour lui prophétique. Voyant son reflet dans notre miroir, l’homme découvre sa vocation, sortir et façonner le monde, soutenu par sa femme qui le complète.

Cette merveilleuse dynamique masculin/féminin est un prodige auquel seule la fantaisie de Dieu pouvait confier la transmission de la vie.

Dans un style inédit, avec un bon sens plein d’humour, Costanza Miriano appelle les hommes à retrouver le sens de leur virilité, et les femmes celui du soin, de la disponibilité et de l’accueil. Véritable phénomène éditorial en Italie et en Espagne, ce livre est à mettre dans les mains de tous les couples !

-*-

Marie-toi et sois soumise

L’homme possède un regard de chasseur, qui peut se révéler très utile si une bécasse débarque dans le salon, mais qui l’empêche généralement de trouver le beurre dans le frigo. La femme se plaint et voudrait qu’il lui dise combien elle est courageuse, héroïque et admirable : mais lui ne comprend pas ses problèmes. Épouser un homme, qui appartient irrémédiablement à une autre espèce, et vivre avec lui, est un défi. Mais c’est aussi une aventure merveilleuse.

C’est l’aventure de l’engagement, du don total de soi et de l’ouverture à d’autres vies, une aventure qui peut se vivre seulement si chacun prend sa part. L’homme doit incarner le guide, la règle, l’autorité. La femme doit sortir de la logique de l’émancipation et embrasser le rôle de l’accueil et du service. Apprendre à être soumise, non pas écrasée, mais mise en dessous, parce que la base de la famille, c’est elle. La femme est la fondation. Elle soutient son mari et ses enfants, en les orientant tendrement. Ce sont celles qui sont cachées qui portent le monde.

Dans ce recueil original et souvent hilarant de conseils adressés à ses amies, Costanza Miriano parle d’amour, de mariage et de maternité dans un style inédit, passant de Jean-Paul II au Big Lebowski, développant la vision chrétienne de la famille sans perdre de vue le dernier petit sac Dior. Après le succès foudroyant de ce livre en Italie et en Espagne, de nombreuses personnes ont souhaité connaître l’épouse docile et exemplaire qui y était décrite – même son mari.

Renseignements et commande des ouvrages

Deus Vult

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s