Nahum Goldman sur l’escroquerie shoahtique

livre1
Nahum Goldman dans son livre «Le paradoxe juif» nous fait part de quelques déclarations fortes intéressantes.
– Tout faire péter, la vile solution juive pour régler la situation des camps de concentration :
«Le Congrès juif mondial (…) envoya des messages à Londres demandant aux Alliés de bombarder Auschwitz. Ainsi, pendant quelques mois, le camp n’aurait pas pu fonctionner. Quand je m’entretiens de cette question avec les Anglais, ils me répondirent : mais c’est impossible, nous tuerions des juifs ! Ne soyez donc pas plus royaliste que le roi, répliquai-je. Faites-le, puisque ce sont des juifs qui vous le demandent. Quelle différence y a-t-il pour eux entre être gazé par les nazis ou être bombardé par vous ? Ils ne voulurent rien entendre… Ce refus était absurde car la même époque, les Anglais bombardaient souvent des usines sises a quelques kilomètres seulement d’Auschwitz.»
Pendant ce temps, le professeur Roberto attend toujours les photos de ces fameuses «chambres».
– L’Allemagne postcommuniste, celle de la repentance, médaille d’or dans le rôle du valet du judaïsme international :
«Sans les réparations allemandes (…) Israël n’aurait pas la moitié de son infrastructure actuelle (en 1976) (…) sans même parler des pensions individuelles versées aux survivants. Certaines années, les sommes qu’Israël recevait de l’Allemagne dépassaient le montant des collectes du judaïsme international, les multipliant parfois par deux ou trois.»
Il faut dire qu’après le tribunal de Nuremberg en 1945-46 et le «shoahtisme» des années 80, cela a tracé le grand chemin du coupable qui doit payer sempiternellement. D’où la nécessité primordiale de réviser «l’histoire officielle» pour sortir de l’ampleur mensongère accumulée, tout en évacuant l’idéologie de la repentance et de la culpabilisation (également pour ce qui suit : colonisation, esclavage, déportation, massacres…etc).
Allemagne-Israël-765x510
– Un juif honnête avoue enfin la malhonnêteté naturelle juive :
«J’exagère à peine. La vie juive est composée de deux éléments : ramasser de l’argent et protester.»
On aurait dit la pire des caricatures ? L’œuvre d’un antisémite ? Eh bien non !
 annek
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s