Le complotisme mesuré

L’affaire médiatique :

Vu la haine médiatique dont le sujet fait l’objet, il faut parfois le défendre par principe, ce même «complotisme», mais de manière prudente et raisonnée comme le proposait Reconquête française. Le mondialisme doit être analysé dans ses (faux) principes, dans la réalité de ses réseaux et de ses hommes d’influences, on ne se base pas sur le vide ou pire, sur une mystique magique,  mais sur des éléments d’informations sûres.
Vis-à-vis de l’actualité, il y a une fracture nette dans le milieu «opposé au régime» (dissident au sens ultra-large du terme) entre les triviaux «ce sont les feujs» ou le «ce sont les bicots». Force est de constater d’une part que la compagnie «Chameau Airlines» ne peut surpasser tous les états constitués du monde à lui seul, donc la main talmudique doit également opérer, au moins en sous-main.

La large droite nationale :

Il y a toujours de multiples réseaux concernés dans ces grandes affaires médiatiques d’attentats, des sionistes sans doutes, mais également des moyen-orientaux mahométans, ces derniers fournissant leurs bras à la réalisation d’un acte criminel. Ce qu’omet l’épidermique primaire (qui ne voit que des allogènes visibles, la «droite nationale» est concernée) c’est la première partie (judaïsme politique). Ce qu’omet le complotiste primaire (qui veut juste parfois juste vendre sa semoule -livres et gadgets- à une certaine «catégorie de la population», les «réconciliés» sont concernés) c’est la seconde partie (milices islamiques). Et  force est de constater que le Mossad, trop puriste, ne comptera jamais dans ses rangs directs de nombreux islamistes constitués en milices, ce ne peut être que des complices plus ou moins sut, ou en tout cas, les premiers permettent aux seconds d’agir librement.

Quand une certaine Droite nationale, refuse de dénoncer l’élément juif, ce ne sont que des nationaux, des «nationalistes» inaboutis, ils ne sont souvent ni catholiques ni fascistes, ils ne sont reins au fond… Il est désastreux de voir dans cette histoire que, le «reubeu à deux neurones» qui sort de SEGPA et du CAP, se méfie mieux qu’eux des médias de masse tenus par la haute finance, elle-même tenu par qui on sait. Et cela, bien que celui-ci reste sur le classique réflexe pavlovien du «Si li siounistes !».

Le refus, la mystique ou le réalisme :

Loin de faire une mystique du complot, bien que le catholique risque facilement de voir derrière les évènements, la main du Malin, c’est un «conspirationnisme» qui se veut pragmatique et non automatique qu’il faut défendre. C’est en somme se baser, dans la mesure du possible, sur le réel. Le Mal triomphe d’abord à cause des sophismes auxquels les hommes adhèrent à travers l’histoire, le problème est donc en premier lieu l’état d’esprit libéral et démocratique, avant les structures qui ont permis son essor, la franc-maçonnerie est ici concernée en première ligne ; siège desdites Lumières.

Plus qu’un traitement de l’actualité, cette présente se veut plutôt une grille d’analyse doctrinale, même si chacun pensera logiquement, aux évènements du 11 septembre 2001 jusqu’aux attentats du Bataclan…

Une simple volonté spéculative, car un «complotisme» exacerbé devient paralysant et stérile, sans tenir spécialement à l’utilisation de ce terme connu , il s’agissait de le redéfinir dans de justes limites.

080115

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s