«L’amitié pagano-chrétienne» de Cheyenne

Ce qui ressort de l’entrevue pas très «solide» avec la cinéaste Cheyenne Marie Carron, en principe «chrétienne et identitaire», nous laisse dans la stupeur. Alors que les intervenants de la radio n’ont strictement rien demandé concernant une éventuelle «place du paganisme dans la société française», elle décide de se lancer dedans en défendant hardiment la chose…  Faut-il rappeler que dans la doctrine authentiquement chrétienne, le paganisme a eu sa raison d’exister durant l’ère pré-chrétienne, le fait que des restes de lucidité étaient encore présents chez nos ancêtres depuis la Chute d’Adam (notamment l’esprit de sacrifice qui persistait), fait que les peuples païens antiques étaient en parties mûrs pour accueillir la Révélation. Cela se confirme dans certains récits mythologiques avec Orphée ou encore chez certains philosophes grecques qui posaient déjà la question d’un Dieu unique. Mais ce qui avait sa raison d’être n’a depuis lors, plus de raison d’exister, puisque le paganisme et les différentes cultures européennes, essentiellement hellénique et romaine, ont été transcendées par le christianisme.

À la suite, la cinéaste se lance dans la «dénonciation» des affreux «massacres» des catholiques à l’encontre des païens omettant carrément qu’à l’inverse, l’installation du christianisme dans l’Empire Romain ne s’est pas faite dans la douceur à l’égard des premiers chrétiens, qui eux, ont été véritablement massacrés pour leur Vraie Foi.

Au nom de l’enracinement et de l’identité ou encore de l’historicisme et de l’héritage national, certes parfaitement défendables dans une juste mesure, on ne peut se faire le défenseur d’une hérésie ou d’une fausseté. Ce positionnement de la cinéaste n’est pas sans rappeler, un cas pour l’exemple : celui des occitanistes qui continuent de faire l’éloge des albigeois, hérétiques notoires du Midi châtiés par le royaume catholique des Francs, au nom d’un «Sudisme» identitaire, uniformisé à tort de surcroît.

Sur le thème de l’identité, ses positions ne s’accordent d’ailleurs pas non plus avec la grille d’analyse nationaliste, puisque selon elle il faudrait que les nations d’Europe intègrent finalement les allogènes au seul titre «d’aimer» leurs patries d’accueils. L’amour ne fait pas tout par lui-même, il ne fait pas : la culture, le sang, le sol et le ciel d’une nation en particulier.

La suite de l’entretien sera de défendre «son» pape écartant toutes possibilités de critiques, comme si un Pape (quel qu’il soit au passage) serait un tyran qu’il fallait suivre aveuglement dans des dogmes conciliaires amoindris, sinon carrément déviants, pour finalement confirmer cet autre œcuménisme qu’elle revendique à nouveau : celui «pagano-chrétien»…

Au-delà de toutes réflexions politiques, nous ne pouvons nous empêcher de voir dans ce cas personnel, le problème du «changement de vie», qui bloque la conversion totale de plusieurs membres apparents de l’Église, c’est un cas que nous avons tant vu dans ce milieu «natio», sinon crypto-nouvelle droite : de ces gens aux références chrétiennes qui, passés au concubinage, finissent dans un paganisme obscur qui n’est plus une entrave a leur dégénérescence (charnelle).

Dans le milieu nous sommes désormais bien rodés. À quand «l’entrevue enjuivée» se basant sur Cisterce qui se fit, par la force des choses, le père du néo-paganisme actuel par opposition à la Sainte-Trinité en s’alliant avec des Juifs talmudiques ? (Il y a une alliance judéo-païenne réelle, une liaison où les deux se retrouvent unis dans la même détestation du Dieu trinitaire).

 

Publicités

Une réflexion sur “«L’amitié pagano-chrétienne» de Cheyenne

  1. l’ignorance absolue d el’histoire réelle.. comme de son catéchisme de base.. transparait à chaque « pseudo-reflexion »!!!!

    l’ennui, c’est qu’elle dispose du micro.. et de la camera!

    cheyenne: aux exercices de saint Ignace!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s