L’infatigable dialectique nationaliste

256_1265_image_af_maurras

La dialectique se distingue par l’art de raisonner. C’est un mouvement qui procède par thèse, antithèse et synthèse. Si le nationalisme est pragmatique, il est aussi infatigable dialectique :

« La survie du journal, le crédit qu’il pouvait encore posséder tenaient uniquement au génie du vieux lutteur, à son ardeur intacte, à l’intrépidité de sa pensée, à son infatigable dialectique. »
Rebatet par l’historienne Bénédicte Vergez-Chaignon – Sur Charles Maurras.

« C’est par cette dialectique infatigable que l’on réussit alors à montrer à tant de nationalistes que l’expression commune de leurs postulats et de leurs tendances était dans la monarchie traditionnelle et héréditaire, antiparlementaire et décentralisée. »
Le nationalisme intégral de Charles Maurras, Action française Provence, le 31 janvier 2012.

« L’Affaire Dreyfus comble le retard que la France avait pris dans l’émergence d’une dialectique nationaliste »
Gregory Baum – Le nationalisme, perspectives éthiques et religieuses.

C’est en nous donnant un corps de doctrine, en ayant notre grille d’analyse et la diffusion de celle-ci, par la répétition des vérités naturelles, que nous « convertirons » politiquement le plus grand nombre de bons Français encore non reniés.france-nationaliste - Copie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s