Le chant traditionnel au cœur du militantisme

Bouzard

« Le chant nous offrait le seul moyen de manifester la profondeur de notre état d’âme. Nos cœurs s’épanouissaient joyeux en chantant les vieilles chansons chères à notre peuple. (…) Si vous ne pouvez pas chanter, c’est qu’une maladie vous ronge au plus profond de votre être, ou bien que la vie a noirci de péchés votre âme innocente. Et si vous ne pouvez guérir, effacez-vous et laissez la place à ceux qui sont capables de chanter. »

Kornelius Zieliński dit Codreanu

Le chant militant est une bonne chose pour la cohésion de groupe, les nationalistes qui forment une communauté d’élite, doivent vivre du chant de groupe, c’est cet instant où, tous ensemble, nous chantons la même chanson appréciée, avec au mieux le même rythme, et les mêmes paroles, qui leur correspondent si bien. Il est possible de chanter tout type de chansons selon le contexte : des chants de combat, de politique, de camaraderie, de chrétienté, des chansons à boire, ou celles pleines d’ardeurs patriotiques. Idéal pendant les randonnées.
Le chant est un signe d’amitié, et le nationalisme est une grande amitié comme le dit si bien Maurice Barrès. Il est donc de première importance pour avoir un esprit communautaire, et ce n’est pas chose étonnante que l’individualisme issu du monde libéral et bourgeois de 1789, a détruit cet esprit… Ceci doit cesser, avec de bonnes méthodes nous devons occuper tous les terrains, est le chant en est un, qui relève du domaine culturel, si important pour une société et son identité. D’où la nécessiter de les apprendre et de les chanter en groupe.

Nous pouvons remercier ici, les Chœurs des armées, les Chœurs des paroisses, le scoutisme, le Chœur-Montjoie Saint-Denis et le Chœur de la Joyeuse Garde pour avoir maintenu, et fait renaître ces chants historiques, en les rappelant à la mémoire de tout un chacun.

La musique de salon, le chant religieux grégorien ou militaire ne sont pas à exclure non plus, bien au contraire !

Hymnes nationalistes à connaître :

Nous voulons rester français
La marche franciste

Maréchal, nous voilà !
La France de demain
Le chant des cohortes

La France bouge
Étudiants et camelots
Les camelots du roi

France libère-toi

Les Croix-de-feu
Chant du légionnaire tombé
Le 6ème couplet du Maréchal de la Marche française

Francisque - Emblème du régime de Vichy07

Reconquête française a bien raison de s’axer là-dessus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s