L’art de se confesser

I-Grande-4053-l-art-de-se-confesser-petite-methode-pour-mieux-se-confesser.netVoici une bonne manière de se confesser :

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,
Bénissez moi mon père parce que j’ai péché,
Je confesse à Dieu tout puissant, à la bienheureuse Marie toujours vierge, à saint Michel Arcange, à saint Jean-Baptiste, aux saints apôtres Pierre et Paul, à tous les saints, et à vous mon Père, que j’ai beaucoup péché par pensée, par parole, par action et par omission.

Mon Père, je ne me suis pas confessé depuis… J’ai fait (ou je n’ai pas fait) ma pénitence.

Mon père voici mes péchés : … [Après Examen de conscience – selon les 10 commandements et ceux de l’Église, ainsi que les vertus théologales et morales].

*
* *

– Après avoir dit avec sincérité tous vos péchés, vous ajoutez la formule suivante :

De tous ces péchés – de tous ceux que j’ai oublié – de tous ceux de ma vie passée, je demande pardon à Dieu, – et, à vous, mon Père, pénitence et absolution, si vous m’en jugez digne.

(Cette prière, chaque fois que vous la prononcez au confessionnal, diminue la durée de votre purgatoire que vous ont mérité vos péchés.)

– Puis, vous achevez le « Je confesse » :

C’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très grande faute. C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie, toujours vierge, à saint Michel Archange, saint Jean-Baptiste, les saints apôtres Pierre et Paul, tous les saints et vous, mon Père, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu. (1)

– Vous écoutez ensuite ce que vous dit le confesseur ; quand il a fini de vous parler, vous dites l’acte de contrition :

Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

– Vous écoutez la formule d’absolution, – avec joie, humilité et reconnaissance.

– Avant de quitter le confessionnal, vous dites (à Dieu et au prêtre) : « Merci, mon Père ! ».
Vous repartez ami de Dieu ; vous allez faire la pénitence que le confesseur vous a imposée.

*
* *

(1) Henry-Charles Chéry O.P, L’art de se confesser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s