La récitation du rosaire

Scan(1)
*
* *
Chapelet des mystères joyeux (lundi et jeudi) :
– Premier mystère joyeux : L’Annonciation.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette première dizaine en l’honneur de votre Incarnation, et nous vous demandons, par ce mystère et par l’intercession de votre sainte Mère, une profonde humilité de cœur. Ainsi-soit-il.
– Deuxième mystère joyeux : La Visitation.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette deuxième dizaine en l’honneur de la Visitation de votre sainte Mère à sa cousine sainte Élisabeth, et de la sanctification de saint Jean-Baptiste, et nous vous demandons par ce mystère et par l’intercession de votre sainte Mère, la charité envers notre prochain. Ainsi-soit-il.
– Troisième mystère joyeux : La Nativité.
Nous vous offrons, Enfant Jésus, cette troisième dizaine en l’honneur de votre sainte Nativité dans l’étable de Bethléem, et nous vous demandons par ce mystère et par l’intercession de votre sainte Mère, le détachement des biens du monde, le mépris des richesses, l’amour de la pauvreté et des pauvres. Ainsi-soit-il.
– Quatrième mystère joyeux : La Présentation au temple de Jésus et La Purification de la Vierge Marie.
Nous vous offrons, Enfant Jésus, cette quatrième dizaine en l’honneur de votre Présentation au temple et de la Purification de Marie, et nous vous demandons par ce mystère et par l’intercession de votre sainte Mère, une grande pureté de corps et d’esprit. Ainsi-soit-il.
– Cinquième mystère joyeux : Le Recouvrement au temple.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette cinquième dizaine en l’honneur de votre Recouvrement au temple, par Marie, au milieu des docteurs, et nous vous demandons par ce mystère et par son intercession, la véritable sagesse. Ainsi-soit-il.
*
* *
Chapelet des mystères douloureux (mardi et vendredi) :
– Premier mystère douloureux : L’Agonie.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette première dizaine en l’honneur de votre Agonie, et nous vous demandons, par ce mystère et par l’intercession de votre sainte Mère, la contrition de nos péchés. Ainsi-soit-il.
– Deuxième mystère douloureux : La Flagellation.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette deuxième dizaine en l’honneur de votre sanglante Flagellation, et nous vous demandons par ce mystère et par l’intercession de votre sainte Mère, la grâce d’une parfaite mortification des sens. Ainsi-soit-il.
– Troisième mystère douloureux : Le Couronnement d’épines.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette troisième dizaine en l’honneur de votre Couronnement d’épines, et nous vous demandons par ce mystère et par l’intercession de votre sainte Mère, un grand mépris du monde. Ainsi-soit-il.
– Quatrième mystère douloureux : Le Portement de Croix.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette quatrième dizaine en l’honneur de votre Portement de Croix, et nous vous demandons par ce mystère et par l’intercession de votre sainte Mère, une grande patience dans toutes nos croix. Ainsi-soit-il.
– Cinquième mystère douloureux : La Crucifixion au Calvaire.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette cinquième dizaine en l’honneur de votre Crucifiement, et de votre mort ignominieuse sur le Clavaire, et nous vous demandons par ce mystère et par son intercession, la conversion de pêcheurs, la persévérance des justes et le soulagement des âmes du purgatoire. Ainsi-soit-il.
*
* *
Chapelet des mystères glorieux (mercredi, samedi et dimanche) :
– Premier mystère glorieux : La résurrection glorieuse.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette première dizaine en l’honneur de votre Résurrection glorieuse, et nous vous demandons, par ce mystère et par l’intercession de votre sainte Mère, une foi vive et la ferveur dans votre service. Ainsi-soit-il.
– Deuxième mystère glorieux : L’Ascension.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette deuxième dizaine en l’honneur de votre triomphante Ascension, et nous vous demandons par ce mystère et par l’intercession de votre sainte Mère, une ferme espérance et un désir ardent du ciel. Ainsi-soit-il.
– Troisième mystère glorieux : La Pentecôte.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette troisième dizaine en l’honneur de la Pentecôte, et nous vous demandons par ce mystère et par l’intercession de Marie, votre fidèle Épouse, la divine Sagesse pour connaître, goûter et pratiquer la vérité et la faire participer à tout le monde. Ainsi-soit-il.
– Quatrième mystère glorieux : L’Assomption.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette quatrième dizaine en l’honneur de la Conception Immaculée et de l’Assomption en corps et en âme de votre sainte Mère dans le ciel, et nous vous demandons, par ces deux mystères et par son intercession, une vraie dévotion envers une si bonne Mère, pour bien vivre et bien mourir. Ainsi-soit-il.
– Cinquième mystère glorieux : La Couronnement de Marie.
Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette cinquième dizaine en l’honneur du Couronnement de gloire de votre sainte Mère dans les cieux, et nous vous demandons par ce mystère et par son intercession, la persévérance et l’augmentation dans la vertu jusqu’à la mort, et la couronne éternelle qui nous est préparée. Ainsi-soit-il.
(2)

*
* *

Informations supplémentaires :
– Pour chaque grain des 3 premiers « Je vous salue Marie » demander à la sainte Vierge dans l’ordre : 1. « Pour une plus grande Foi », 2. « Pour une plus grande Espérance » et 3. « Pour une plus grande Charité ».
– Dire après chaque méditation de mystère « Que la grâce de ce mystère descende dans nos âmes ».
– Dire tout à la fin du chapelet « Et que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix ainsi soit-il ».
– Réciter le Rosaire c’est faire les 15 mystères du chapelet le même jour.

*
* *

(1) Document du MJCF
(2) Tiré de « Le rosaire médité du Père de Montfort ».
*
* *

« Si vous récitez fidèlement votre Rosaire jusqu’à la mort, je vous assure qu’en dépit de la gravité de vos péchés, « vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire » (1 Pierre 5;4). Même si vous êtes au seuil de la damnation, même si vous avez déjà un pied en enfer, même quand vous auriez vendu votre âme au diable comme le font les sorciers qui pratiquent la magie noire, et même quand vous seriez demeurés un hérétique aussi obstiné qu’un démon, tôt ou tard, vous vous convertirez, vous vous repentirez de votre vie passée et vous sauverez votre âme, si, et retenez bien ce que je vous dis, vous récitez le Saint Rosaire tous les jours, fidèlement, jusqu’à la mort, afin d’accéder à la Vérité, d’atteindre une vraie contrition et d’obtenir le pardon de vos péchés. »

Saint Louis-Marie Grignon de Montfort, The Secret of the Rosary, TAN Books, édition de 1987.

Image associée

Un commentaire sur “La récitation du rosaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.