Tractage du Paris nationaliste pour le transfert du Maréchal à Douaumont

Paris natio tv logo transparent

 

Raisons de notre engagement :

Nos militants parisiens se sont rendus sur le parvis de l’église de saint-Nicolas du Chardonnet pour une action militante avec tractage, le but était de montrer notre présence en réaffirmant les volontés du maréchal Pétain chères aux nationalistes, et plus particulièrement sa dernière volonté qui est que sa dépouille soit transférée à Douaumont et non à l’île d’Yeu ; qu’il puisse enfin reposer parmi ses poilus de 1914-1918.

Quel symbole pour nous nationaliste que de contribuer à l’aboutissement de cette dernière volonté émanant d’un chef d’État comme le Maréchal !

L’action militante :

Elle ne se limitait pas un simple tractage robotique, l’action se faisait en tentant le dialogue avec la population, tout en cherchant aussi à leur faire signer la pétition mise en place par l’Admp.

Pourquoi ce terrain ? :

Le fait de choisir un terrain relativement favorable était fait exprès, c’est ce qui nous a permis de recueillir une centaine de signatures ainsi que de distribuer plus de deux cents prospectus.

Une autre raison explique ce choix, c’est du fait qu’il y a un nouvel abbé de paroisse dépolitisé en cette église, car l’abbé Beauvais qui nous était très favorable a été remplacé par l’abbé de la Rocque ; c’était d’une certaine façon fait pour déroger, et par la même déranger…

Récapitulatif de l’activité :

La mobilisation s’est faite sur deux dimanche d’affilé.

La première journée qui s’est déroulée en compagnie de « l’arrière arrière-petite-nièce du maréchal Pétain », a été quelque peu interrompue par un contrôle effectué par les policiers mandatés par la préfecture de l’arrondissement concerné ; ce qui nous a limitait au tractage uniquement, sous la surveillance de deux agents en civil…

Nous sommes alors revenus une seconde fois, pour refaire et bien finaliser cette action. Après un discours militant, pour conclure dans la joie et la bonne humeur, nos militants ont chanté « Maréchal nous voilà ! », en entier. Certains passants nous ont regardés, d’autres ont chanté avec nous ; et il faut croire qu’une autre personne a fait l’objet d’un malaise, puisque tout juste à la fin de ce chant nationaliste, une ambulance est arrivée juste en face de nous !

Une guerre de principe :

La France doit rejeter la République de 1789 issue des loges et de la synagogue, afin de rester fidèle à son histoire et à ses promesses issues du baptême de Clovis. Et ce n’est qu’avec une Seconde révolution nationale que nous la rénoverons !

Lorsque le maréchal est devenu chef de l’État, « Divine surprise ! » proclama un maître du nationalisme français, Charles Maurras. C’est bien cela que nous entendons faire renaître.

Le maréchal qui sauva la France par deux fois, en tant que vainqueur de Verdun et en tant que chef de l’État français, fût arrêté à ladite Libération de 1944-1945 pour finalement être fait prisonnier à l’île d’Yeu, lieu où il sera par ailleurs enterré malgré sa dernière volonté…

Tract final - Transfert du maréchal Pétain à DouaumontCliquez sur le lien pour signer la pétition nationale mise à disposition par l’Admp pour demander le transfert de la dépouille du maréchal Pétain à Douaumont !

 

Voici le courriel que j’ai reçut de la part de l’ADMP le 19 novembre 2014 concernant notre action (le marechal@free.fr) :

de A.D.M.P./

Nous vous félicitons grandement pour votre action militante reprenant notre pétition nationale pour le transfert des cendres à Verdun du Maréchal. Cette pétition vous l’aurez compris est très importante dans le contexte actuel de déconfiture morale et politique de notre pays, de confusion idéologique même chez certains qui se revendiquent encore du camp national, bref ce n’est pas une lubie de viellards nostalgiques mais une réaffirmation d’une saine doctrine du nationalisme français.

Pour preuve de cette triste actualité, au moment ou nous commémorons le centenaire de 14-18, par une de ces premières « décisions », le nouveau président du Comité de l’ Ossuaire de Douaumont ( nommé vendredi 14 nov dernier et tout nouveau évêque de Verdun également ! ) nous fait savoir que la messe que l’association fait dire sans discontinuité depuis 1951( ! ) dans la crypte n’est pas souhaitée en ce centième anniversaire du début du conflit ….ou VERDUN sans PETAIN …. un comble ! ( sommes actuellement en pourparlers avec les autorités … ) Après le dévissage en 2013 des dernières plaques de rues PETAIN, difficile de ne pas y voir une action décidée au plus haut sommet de l’Etat en vue d’éradiquer dans les manifestations officielles jusqu’à l’évocation du nom de PETAIN.

Si vous organisez d’autres actions militantes merci de nous prévenir à l’avance. Restons en contact.

Bien à vous.

« Je fais don de ma personne à la France. »

Discours radiophonique du maréchal Pétain, le 17 juin 1940.

Maréchal Philippe Pétain (3)

Publicités

Une réflexion sur “Tractage du Paris nationaliste pour le transfert du Maréchal à Douaumont

  1. Pingback: Tractage pour le transfert du Maréchal à Douaumont | Paris nationaliste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s