Florian fiché par l’Haziza

images

Frédéric Haziza écrit dans Vol au-dessus d’un nid de fachos, « chapitre 5 – La démocratie menacée » en pages 137 à 139 :

(…) Il faut revenir sur un événement survenu le 12 octobre 2013. Un rassemblement passé inaperçu qui a tout de même fait l’objet d’une note « confidentielle » de la DCRI [suite des Renseignements Généraux] délivrée à Matignon, à l’ÉIysée et au ministère de I’Intérieur. Ce 12 octobre a été choisi en effet par les Jeunesses nationalistes de Gabriac pour rendre hommage à Paris au chef de la Milice, Joseph Darnand. Il s’agit de commémorer son exécution pour faits de collaboration, Ie 10 octobre 1945 : Darnand, un héros pour Gabriac et ses amis comme il le fut pour les pétainistes et les nazis français. En ce deuxième vendredi d’octobre, c’est un certain Florian Rouanet qui est chargé de prononcer le discours.

Visiblement, il lit un texte écrit pour lui, faisant référence à « Henri Coston, Jacques Ploncard d’Assac ou encore Maurice Yvan-Sicard, ces grands écrivains ». Mais il y a beaucoup plus grave : Rouanet ose vanter le rôle de la Milice, qui était « chargée d’apporter son soutien à Ia population française, comme défense et rnême en lui apportant de la nourriture, d’apporter son soutien à la Révolution nationale, chargée de défendre la France face aux terroristes, et à l’ennemi, à savoir : l’héritage de la IIIe République, le judaïsme politique, la franc-maçonnerie, les gaullo-communistes ». Et ce néonazi français de poursuivre : « Darnand fut un homme d’une grande lucidité, conscient des priorités et qui, sachant que s’il s’alliait aux républicanistes et autres communistes, tout ce qu’il ferait revenir chez nous ne serait que le règne judéomaçonnique sur Ia France, dont nous subissons, je le répète, encore les effets aujourd’hui. » Rouanet en vient même à s’extasier au sujet « des multiples rapprochements » de Darnand « aux côtés de la Waffen-SS : structure militaire dans laquelle est entré Joseph Darnand en 44 en prêtant serment à Adolf Hitler, comme il intégrera aussi la division Charlemagne après la bataille de Sigmaringen la même année ». Le tout avant de conclure : « Nous devons marcher sur leurs pas et honorer leur mémoire, c’est aussi une manière de faire comprendre à nos ennemis que nous aussi nous avons une mémoire, et que nous n’apprécions que modérément que l’on y touche ! Chers camarades, en dignes héritiers du nationalisme, continuons le combat pour la France nouvelle et de toujours. » Tout un programme… (…)

Hommage incriminé disponible en audio :

1310143722_darnand

Joseph Darnand à son avocat Me Charles Ambroise-Colin :

« Voyez-vous, j’aurais été fait pour être moine-soldat ; une règle, une obéissance, des sacrifices, une acceptation sans crainte ni réserve » !

Publicités

Une réflexion sur “Florian fiché par l’Haziza

  1. mon pauvre ami , vous voila Fiché par l’Haziza !
    …aurons nous le plaisir de vous revoir vivant ? ,
    car maintenant que l’Ange ? vous désigne comme le Diable ?
    les Chiens vont vouloir vous mordre .

    enfin , vous voila désormais vous aussi un  » Héros  » .
    finalement c’est une reconnaissance comme une autre ? .

    Salutations ,

    Christophe.b

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s