Saint-Martin de Tours

Saint-Martin (6) recadrée

Matin, est né en 316-317 à Sabaria, sur l’actuel sol hongrois. Un lieu se trouvant à la frontière de l’Empire romain où les invasions barbares étaient nombreuses.
Il est le fils de parents païen, d’ailleurs son nom en latin Martinus signifie le « petit Mars » (dieu de la guerre dans la mythologie « gréco-romaine »). Son père était un militaire, opposé dès le début à la conversion au christianisme de son fils, et c’est à l’âge de 10 ans que Matin « se convertit tout entier à l’œuvre de Dieu ». (1)

À l’âge de 15 ans, son père pour éviter la conversion de son fils, le fait transféré dans la Cavalerie de la garde pour l’Empereur romain (Magnus Maximus à l’époque), il eut une carrière militaire de 23 ans, mais toujours en vivant des valeurs de l’Évangile, en faisant preuve de haute vertu, de charité, de chasteté, de patience et de modestie…par exemple, il assistait les malades, il s’occupait de distribuer de l’alimentation et des vêtements…

En 355 alors âgé de 38 ans, Martin prend congé de l’armée, lors de l’invasion des Gaules, dès lors il ne sera plus un soldat au service de l’Empereur, pour être un « soldat du Christ » au service de Dieu.

Martin rejoignait d’abord Saint-Hilaire, évêque de Poitiers, comme simple disciple, ils combattaient ensemble l’hérésie de l’Arianisme (niant la nature divine de Jéus-Christ). Après que l’évêque soit muté à cause de sa lutte gênante pour certains (!), Martin revient en Pannonie (sa région natale) afin d’essayer de convertir ses parents, ce qui fut réussi avec sa mère.
Après de multiples persécutions, il sera contraint de quitter les lieux, pour rejoindre ensuite l’Italie, où il sera encore persécuté et par ces mêmes évêques ariens jusqu’à être expulsé d’Italie.

Différents lieux où Saint-Martin est passé :
Saint Martin France
Une fois à Tour, à la mort de l’évêque de Tour, une élection épiscopale à lieu, à l’époque c’était le peuple chrétien (au village) qui choisissaient le successeur : il eut de grands mouvements de foules pour Martin, qui, après ses multiples déclinaisons par humilité et parce qu’il souhaitait rester avec ses disciples au sein de son monastère, il finit par accepter et fut ordonné le 4 juillet 370-371.
« Homme de prière, Saint-Martin laissa le Christ le saisir tout entier. Il pouvait redire comme Saint-Paul « Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi » ».
Basilique Saint-Martin :

Pour restituer le contexte, à cette époque tandis que les villes étaient très chrétiennes, les mœurs cruelles des païens régnaient dans les campagnes. La campagne allait donc être son terrain premier pour l’apostolat. Il fut en cela un grand évangélisateur des Gaules.

Avant de mourir, il décide de passer à la paroisse de Candes (France) où les clercs étaient divises afin d’y rétablir la paix. Et alors qu’il projetait d’entrer au monastère, ses forces l’abandonnèrent brusquement… il convoque alors ses frères pour leurs annoncés qu’il va les quitter, tous sont accablés par la tristesse. Martin fut ému par ces larmes et en prononçant ces paroles « Seigneur, si je suis encore nécessaire à votre peuple, je ne refuse pas le travail. Que ta volonté soit faite » il rendit l’âme à Dieu, ne refusant ni la vie, ni la mort…

Tombeau de Saint-Martin :

Mort à Candes en France, le 8 novembre 397, la déposition de Martin (ses obsèques) va être un triomphe, une foule de moines, les vierges et les gens de Tours, les gens des villes voisines, des campagnes et des bourgs étaient présents.

« La renommée du saint sera-t-elle que de nombreux villages, paroisses et familles françaises porteront son nom et son culte passera même les frontières de la France… »

*

Voici un petit historique sur Martin, devenu Saint-Martin de Tours, nommé aussi « Martin le Miséricordieux » en rapport à ses grandes vertus, qu’il soit un exemple pour nous.

*
(1) Sulpice Sévère, jeune aristocrate, il relata l’histoire de Saint-Martin, dont il était un disciple.

Saint-Martin

Publicités

Une réflexion sur “Saint-Martin de Tours

  1. Pingback: La charité d’Amiens et l’A.P.S. | France Natio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s