Le Front National continu sa « purge »

Le Front National s’écarte encore de sa ligne doctrinale de départ, une récente affaire de purge (à comprendre dans le mauvais sens du terme !) l’a confirmée.

L’affaire Chatelain relayée par la « grande presse », notamment l’Express du 04/09/2013 signalant que M. François Chatelain, candidat aux élections municipales de Neuville-en-Ferrain, a été écarté pour avoir publié une image sur sa page Facebook que voici :

 Capture d'écran de la page Facebook de François Chatelain.

Le secrétaire général du parti, Steeve Briois, a fait savoir par communiqué que « les images et les propos publiés par François Chatelain (Neuville-en-Ferrain) sur sa page Facebook sont en totale contradiction avec la ligne politique du Front National« 

Il est évident que le monsieur en question, François Chatelain, a clairement manqué de prudence dans la mesure ou l’état actuel du Front National ne permet absolument pas de se « dévoiler » publiquement de la sorte, mais, devons-nous comprendre dans cette histoire que pour la fifille, « ici ce n’est pas la France », mais plutôt « Ici c’est Israël » ?!


Pour comprendre cette situation au sein du Parti il faut en revenir aux postures de Marine Le Pen, rappelons qu’avant même d’être élue présidente, lors de l’affaire des successions au Front National, elle nous avait pourtant bien prévenus : « 
A la faveur de l’élection du président du Front National, c’est toute une ligne politique qui va être choisie. Et c’est essentiel. Ceux qui ne sont pas d’accord avec cette ligne politique [pro sioniste intégral], soit ils se soumettent à la volonté des adhérents du FN, soit ils se mettent en retrait », puis elle ajoutait « J’ai joué le choix. Parce que moi je crois que les synthèses, c’est nul » affirmation qui justifié plus tard l’éloignement de L’Œuvre Française au sein du Parti politique.

La « course à la dédiabolisation », dont nous sommes désormais nombreux à la critiquer, c’est elle-même qui l’a voulue, rappelons que dès 2002 elle avait affirmé en entretien à l’AFP « Je représente un visage nouveau qui répond à une attente des médias ».

Après les évolutions néfastes du Front National, y compris sous Jean-Marie Le Pen, puis après les exclusions d’Yvan Benedetti et d’Alexandre Gabriac, le manque de doctrine et la « purge » antinationaliste continu pour laisser la place a des éléments contraires… (1)

(1) A voir : Philippe Ploncard d’Assac, Histoire d’une trahison et :

http://youtu.be/I2hVXISv1Do

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s