Citations de José Antonio Primo de Rivera

Un grand nationaliste espagnol, fondateur de la Phalange espagnole, crée le 29 octobre 1933, une époque marquée par la présence des « fascismes » promettant pour l’Europe de demain un Ordre nouveau. Le gouvernement républicain le juge pour rébellion, et eu raison de lui en le faisant fusillé le matin du 20 novembre 1936. Il est mort martyr à l’âge de 33 ans.

***

Veuillez trouver ci-dessous quelques citations « joséantonienne » et phalangistes qui rappellent ce qu’était leur nationalisme, à la fois proche du fascisme, paramilitaire et poétique.

Tiré de : Textos de doctrina politica

Critique de la démocratie des partis :

« Les partis doivent disparaître : personne n’est jamais né membre d’un parti politique ; par contre, nous sommes nés membres d’une famille ; nous sommes tous voisins dans une municipalité ; nous peinons tous dans l’exercice d’un travail.
Or, si ce sont là nos unités naturelles, si la famille, la municipalité et la corporation sont le cadre dans lesquels nous vivons, pourquoi aurions-nous besoin de l’instrument intermédiaire et pernicieux des partis qui, pour nous unir en des groupements artificiels, commencent par nous désunir dans nos réalités authentiques ? « 

L’organisation de la Cité :

« Nous devons commencer par l’homme et passer par ses unités organiques et ainsi nous monterons de l’homme à la famille, de la famille à la municipalité et au syndicat et nous terminerons dans l’État qui sera l’harmonie du tout »

Ode à sa Patrie :

« Aucun air ne nous paraît si pur que celui de notre terre, aucune motte de gazon plus tendre que la sienne ; aucune musique comparable à celle des ruisseaux »

Le rôle du chef
« Le Chef ne doit pas obéir au peuple, il doit le servir, ce qui est différent; le servir, c’est ordonner l’exercice du commandement pour le bien du peuple »

L’armée et la sauvegarde de la Patrie :
« Quand est en danger la permanence même de la patrie -qui peut jusqu’à perdre son unité-, l’armée n’a pas d’autre solution que délibérer et choisir (…) c’est toujours un peloton de soldat qui, à la dernière heure, a finalement sauvé la civilisation »

Conception de la liberté :
« La dignité humaine, l’intégrité de l’homme et sa liberté sont des valeurs éternelles et intangibles (mais) il n’existe de liberté que dans un ordre »

En politique :
« La politique est une partie avec le temps dans laquelle il n’est pas permis de retarder le jeu. En politique, il est obligatoire d’arriver a l’heure juste »

« Nous voulons un Paradis difficile, dressé, implacable; un Paradis où l’on ne se repose jamais et qui ait dans l’embrasure des portes des anges avec des épées »

À propos du fascisme italien :
« Le fascisme n’est pas une tactique -la violence-, c’est une idée, l’unité »


Tiré de : Essai sur le Nationalisme
« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas, mais l’intelligence a aussi sa manière d’aimer comme parfois ne sais pas le faire le cœur »

Discours au Cortès en 1934, qu’est-ce que la Patrie :
« La patrie (n’est pas seulement) l’attraction de la terre où nous sommes nés (ni) l’émotion directe et sentimentale que nous sentons à l’approche de notre territoire, mais (…) c’est une unité de destin dans l’universelle »

Analyse sur la victoire des Démocrates Chrétiens espagnole en 1933 :
« La victoire sans ailes (…) ils n’ont pas vu que face a une foi attaquante il fallait opposer une foi combattante et active et non un dessein inerte de résistance »

Textes phalangistes :
« (Il n’y a) pas d’autre dialectique possible que celle des poings et des pistolets quand on s’attaque à la justice ou à la Patrie »
« (Le falangista est) à l’air libre, dans la nuit claire, l’arme au bras, avec aux dessus d’eux les étoiles »

*

* *

Le tout disponible avec l’édition Notre combat

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s