Leur République judéo-maçonnique détruit la Chrétienté

          L’ignoble Pierre Bergé a déclaré sur RTL le 26 septembre 2013 :

« Je suis pour la suppression intégrale de toutes les fêtes chrétiennes en France ». (1)

          Citation a coller avec celle de Dounia Bouzar, nommée à l’observatoire de la laïcité et définie comme « anthropologue et spécialiste du fait religieux », elle a déclaré le 23 septembre 2013 :
« La France doit remplacer deux fêtes chrétiennes par Yom Kippour et l’Aïd ». (2)

En plus de détruire la Chrétienté, la République judéo-maçonnique est a double tranchant vis-à-vis de l’Islam, et plus que de l’attaquer au nom de la laïcité, elle le favorise passablement en faisant construire des mosquées sur tout notre territoire national.

*

(1) http://youtu.be/EBDl-I8bh5g

(2) http://www.challenges.fr/management/20130923.CHA4636/la-france-doit-remplacer-deux-fetes-chretiennes-par-yom-kippour-et-l-aid.html

Judéo-Maçonnique

L’Armée française et son actualité :

« Il n’y a en définitive qu’une minorité réduite de vrais nationalistes qui servent sous l’uniforme »

Lieutenant E.

 *

Le texte ci-dessous traite de l’actualité au sein de l’Armée française en se basant sur deux articles du Journal Militant dirigé par André Gandillon, numéro 651 de juillet-août 2013.

 *

Article signé Lieutenant E., titré L’impasse militaire et la nécessité d’une action réelle en page 5 :

*

« Certes, il y subsiste un certain ordre (au sein de l’armée), surtout si l’on compare avec le reste de la société civile (…), « Pourtant, fonder ses espoirs sur l’armée et sur les militaires pour redresser la Nation est une erreur majeure (1). L’armée est une institution au service du pouvoir politique », « La guerre d’Algérie et la tentative avortée de putsch menée par une partie de l’armée en est un exemple flagrant (…) le putsch relève en fait bien plus du fantasme que des solutions envisageables ».

« D’autre part, l’armée n’est jamais que le reflet de la société actuelle (…) et l’immense majorité des militaires sont, à l’image de la société civile (…) L’aveuglement collectif est tel que ces gens ne se rendent pas compte qu’ils servent de faux maîtres. Ils sont au service, non pas d’une patrie qui se détourne d’eux, mais d’une clique d’escrocs, francs-maçons et autres apatrides vendus au mondialisme« …

 Et comme si cela n’est pas le seul problème : l’ethnicisation et l’idéologie cosmopolite au sein notre armée n’est plus à prouvée, car « les écoles de formation des officiers, où (se pratique) le formatage idéologique du « politiquement correcte », dans le but de former des « officiers républicains » (…) les rangs de nos régiments comptent de plus en plus de -chances pour la France-« 

 Cet article sans doute pessimiste, mais se basant sur le réel doit nous faire comprendre que le combat nationaliste n’est qu’un début, qu’il s’inscrit dans la durée, cela prendra le temps qu’il faudra pour rétablir un État-Nation légitime vis-à-vis de la France historique.

*

* *

Article signé Edme Jouanneau, titré L’armée insolvable en page 19 :

 *

Citons maintenant l’auteur commentant la mauvaise situation financière que connaît les soldats de l’Armée française ainsi que leurs proches : « Leurs soldes ne leur sont plus payées (…), sans que les médias en disent grands mots, tandis que le ministère de la Défense » déclarait « Tout sera réglé au plus vite », mais ça c’était en début décembre 2011 et le problème persiste toujours… « De nombreuses familles se retrouvent dans des situations dramatiques dans l’indifférence générale (…) le respect de la hiérarchie restant primordial chez les militaires, ce sont les femmes qui ont mené la contestation en activant les réseaux sociaux comme Facebook et en constituant des groupes d’entraide ».

La cause des non-versations de soldes aux militaires qui en sont victimes serait du à un logiciel, selon l’armée et la presse officielle (2) : « Les dysfonctionnements du Logiciel Unique à Vocation Interarmées de Solde, autrement nommé Lourvois« .

Et cela se passe pendant que certains de nos soldats se font tués par « nos » banlieusards faméliques « issus de la diversité » (3).

Dix-neuf mois que le logiciel de gestions des paies «Louvois», victime d'une série de bugs informatiques, sème la panique dans les bulletins de salaire des soldats, du petit sous-officier au plus haut gradé.

 *

(1) Il est fait référence à la revue du Lys Noir ayant appelé à un « coup d’État » des officiers catholiques…ajoutons à cela qu’il n’est pas nécessaire (même débile) de divulgué le nom des soldats « nationals-catholiques » qui serait susceptibles de révoltes, ce qui ne feraient que les mettre à la radicalement et inutilement à la porte !

(2) Le Figaro du 06/06/2013

(3) Terme dit politiquement correcte cachant la dictature cosmopolite par le langage.

*

Article nationaliste de Florian Rouanet dans Militant

France Action Jeunesse et le bicentenaire de la Révolution

FAJ*

France action jeunesse est un mouvement nationaliste français proche de l’Action française, implanté dans le Val-d’Oise et issu d’une scission avec le Front National de la Jeunesse en 1995 par son fondateur Jérémy Thebault, ancien secrétaire départemental du « FNJ Île-de-France ». (1)

Le mouvement qui participe au combat législatif, revendique la France historique, défend la France chrétienne et ses valeurs, le respect de la famille, le combat contre l’insécurité et la substitution de population. Le mouvement est connu pour axé son combat sur les villages (2)

*

France Action Jeunesse et son fondateur se sont faits remarqués pour avoir scié l’arbre du bicentenaire de la Révolution dite française de 1789 à Berthenonville (un arbre planté le 25 novembre 1989), voilà ce que l’on trouve d’écrit sur leur site :

« Vendredi 29 mars 2013, 217 ans jour pour jour après l’exécution de Charette sur la place Viarme à Nantes, une dizaine de militants de France Action Jeunesse se sont rendus à Berthenonville afin de couper l’arbre du bicentenaire de la révolution qui est pour nous une provocation aux victimes du totalitarisme républicain. Par ailleurs, nous proposons à la mairie de Berthenonville de replanter un arbre en mémoire des victimes du génocide vendéen. » (3)

*

Discours de Jérémy Thebault après la réalisation de l’acte :

P1000460.JPG

 Un acte qui a valut à son initiateur de comparaître devant le tribunal correctionnel d’ÉVREUX, mardi 24 septembre 2013 dans l’après-midi (4). En lisant le propre communiqué de Jérémy T. il en résulte que « le procureur de la république réclame une peine de deux mois de prison avec sursis et 1 000 € d’amende et la mairie de Berthenonville des dommages et intérêts pour préjudice moral d’un montant de 5 000 €. Le verdict sera annoncé le 21 octobre 2013 » !

 *

Montrons a « nos » très-shoatiques que nous aussi nous avons une mémoire et que nous n’apprécions que modérément que l’on y touche. Nous regrettons simplement que l’auteur Reynald Secher qui fait un travail conséquent sur les massacres de Vendée, se doit de valider la « sainte » « Shoananas » pour faire passé la « Shoah » vendéenne… (5)

 *

(1) Pour de plus amples de détails

France action jeunesse – B.P. 98544 95591 Cergy-Pontoise cedex – Tél.: 06.62.34.07.70 – Courriel: franceactionjeunesse@hotmail.fr – Boutique

(2) Le Parisien du 1 mars 2012

(3) http://faj.hautetfort.com/archive/2013/03/31/france-action-jeunesse-abat-l-arbre-du-bicentenaire-de-la-re.html

(4) http://asso-clan.fr/2013/09/soutien-a-jeremy-juge-le-23-septembre-a-evreux/

(5) A lire : les travaux de Reynald Secher, tel que Vendée, du génocide au mémoricide ainsi que Le Génocide franco-français.

En bonus, quelques affiches de propagandes de France Action Jeunesse :

femmes enceinte.gif

Pas d’avenir sans enfants

Qu’est-ce qu’être français ?

François 1er contre le mondialisme financier

pape-francois

*

En dehors des problèmes qui secouent Rome actuellement à propos de sujets de sociétés cruciaux, jetons un œil sur le discours du pape François 1er, lors de sa visite pastorale en Sardaigne, ou il s’en est pris au mondialisme financier comme cause du chômage.

*

Le Saint-Pontif s’est rendu sur l’une des places centrales de Cagliari (capitale d’une île appartenant à l’Italie) où il a été accueilli par des milliers de fidèles brandissant les drapeaux du Vatican, de la Sardaigne et d’Argentine… Il y déclara entre autres choses :

« Il ne s’agit pas d’un problème propre à l’Italie ou à l’Europe », « c’est la conséquence d’un choix mondial, d’un système économique qui a en son centre une idole qui s’appelle l’argent« , « Sans travail, il n’y a pas de dignité », « Luttons tous contre cette idole qu’est l’argent, contre un système sans éthique, injuste, dans lequel l’argent commande tout« , « Nous ne voulons pas de ce système économique mondialisé qui nous fait tant de mal. Hommes et femmes doivent être au centre (du système économique) comme Dieu le veut, et non pas l’argent ».

« J’ai trouvé de la souffrance, ici (…) On vous affaiblit et on vous vole votre espoir. Excusez-moi si j’emploie des mots forts, mais où il n’y a pas de travail, il n’y a pas de dignité » déclenchant applaudissements et pleurs, il continue « Pour préserver ce système idolâtre, on abandonne les plus faibles, les vieux, ceux qui n’ont nulle part où loger. » faisant ensuite référence à la politique d’euthanasie… (1&2)

Il ne manque plus que les termes de « Ploutocratie, Judéo-Maçonnique, cosmopolite et apatride »… (3)

Maintenant que le  » Mamonisme » est prit de mire, il faut bien faire comprendre que c’est cette même « loi du marché » qui marchandisant tout, détruit tou, le foetus y compris…

 

*

(1) Le Point du 22 septembre 2013

(2) La réponse des « euthanasistes » à cette misère, sera sans doute d’éliminé physiquement ces braves gens qui, malheureux et désemparés trouverons dans la mort une fin à leurs souffrances, mais ceci c’est s’attaquer aux conséquences et non à la cause du fléau : l’individualisme.

(3) Attention ces expressions nous rappels les « zeures-les-plus-sombres-de-notre-histoire »…

La distinction entre le Patriotisme et le Nationalisme

La distinction entre le Patriotisme et le Nationalisme, écrite par Charles Maurras :

Le « Patriotisme s’est toujours dit de la piété envers le sol national, la terre des ancêtres et, par extension naturelle, le territoire historique d’un peuple : la vertu qu’il désigne s’applique surtout à la défense du territoire contre l’Etranger. Comme le mot suppose une frontière déterminée, un Etat politique défini, il a quelque chose d’officiel et d’installé. (…) (Le) Nationalisme s’applique en effet, plutôt qu’à la Terre des Pères, aux Pères eux-mêmes, à leur sang et à leurs oeuvres, à leur héritage moral et spirituel, plus encore que matériel. Le nationalisme est la sauvegarde due à tous ces trésors qui peuvent être menacés sans qu’une armée étrangère ait passé la frontière, sans que le territoire soit physiquement envahi. Il défend la nation contre l’Étranger de l’intérieur. »

Mes idées politiques

La distinction entre le Patriotisme et le Nationalisme, dite par Phillippe Ploncard d’Assac :

Le nationalisme français, la réponse au mondialisme

Maurice Barrès sur la Patrie et le Juif

Maurice Barrès (1862-1923). Écrivain, académicien et homme politique français, grand voyageur, figure de proue du nationalisme français. On le connaît pour les formules « les lieux où souffle l’esprit » et l’exaltation de « la terre et les morts« . Il est curieusement resté démocrate toute sa vie…

 *

Tiré de son Scènes et doctrines du nationalisme, 1902 :

Les Juifs n’ont pas de Patrie au sens où nous l’entendons. Pour nous, la Patrie, c’est le sol et les ancêtres, c’est la terre de nos morts. Pour eux c’est l’endroit où ils placent leur plus grand intérêt. Leurs « intellectuels » arrivent ainsi à leur fameuse définition : « La patrie c’est une idée. » Mais quelle idée ? Celle qui leur est la plus utile et, par exemple, l’idée que tous les hommes sont frères, que la nationalité est un préjugé à détruire, que l’honneur militaire pue le sang, qu’il faut désarmer et ne laisser que d’autre force que l’argent, etc. Là-dessus faut-il les appeler « sales juifs » ou « première aristocratie du monde » ? Vous en penserez ce que vous voudrez, selon votre tempérament et selon les circonstances. Ce n’est point intéressant. Mais vous ne nierez point que le Juif ne soit un être différent. (1)

*

(1) Paul-Éric Blanrue – Anthologie des propos contre les Juifs, le judaïsme et le sionisme.