En exclusivité sur le Parti national-socialiste français

En exclusivité sur le Parti national-socialiste français

L’article qui suit traite de ce mouvement au nom, quelque peu provocateur dira-t-on, et le présente du point de vue de deux journalistes et historiens, régimistes, mais qui retracent la vie d’un mouvement oublié, au milieu de tous les autres, qualifiés parfois à tort ou à raison de «collabos». Il porte malheureusement la marque du … Lire la suite

La Sainte-Trinité face aux rationalistes et déistes

La Sainte-Trinité face aux rationalistes et déistes

Ce qui suit est rejeté par les adeptes de l’islam et du judaïsme qui voient dans la Sainte-Trinité, le fait d’être polythéistes, et pensent ainsi que les chrétiens sont des païens qui honorent plusieurs dieux. Alors que les trois personnes sont une. Ils communient donc ensemble dans ce même rejet, et ne le comprendront le … Lire la suite

Saint Thomas d’Aquin et le néothomisme

Saint Thomas d’Aquin et le néothomisme

1) Petite vie de saint Thomas d’Aquin : Thomas d’Aquin est la plus haute figure de la pensée occidentale au XIIIe siècle et un extraordinaire exemple de la sainteté de l’intelligence. Né près de Naples vers 1224, dans une noble et riche famille, il choisit la pauvreté de l’Ordre des Frères Prêcheurs, récemment fondé par … Lire la suite

Les provinces de France et le nationalisme

Les provinces de France et le nationalisme

La province un corps intermédiaire local – Provinces de France n°1 L’étatisme jacobin n’est pas venu de nulle part, et l’idée d’un état centralisateur n’est pas un  mal en soi. C’était déjà un projet en gestation depuis la politique de nos rois, essentiellement ceux capétiens, accusés par ailleurs de «gallicanisme», à tort ou à raison, … Lire la suite

Quelques ouvrages de Martin Peltier aux éditions DIE

Quelques ouvrages de Martin Peltier aux éditions DIE

L’Auteur : Historien, essayiste, romancier, journaliste, Martin Peltier n’a plus l’âge de prendre les censeurs au sérieux. Les sujets qui fâchent l’amusent, à condition de les examiner sérieusement. Il est attaché à la vieille maxime :  » si j’ai tort, qu’on me le prouve, si j’ai raison, qu’on me l’accorde ». L’ouvrage : On parle fréquemment … Lire la suite